FAQ HYPOTHÉCAIRE COVID-19 - ORBIS

FAQ HYPOTHÉCAIRE COVID-19

 
Puisque la COVID-19 crée une toute nouvelle réalité au sein du secteur de l’immobilier, il est entièrement naturel que les gens soient à la recherche de clarté. Après tout, les client·e·s doivent d’abord comprendre cet environnement changeant avant de prendre des décisions qui auront une incidence sur leur propre vie. Nous comprenons que cette situation sème la confusion, et nous sommes là pour vous aider.

Afin de répondre au plus grand nombre de questions et inquiétudes possible, nous avons développé une foire aux questions à partir de l’immense quantité de questions qui nous a été envoyée :

 

PRÊTS HYPOTHÉCAIRES EXISTANTS

 

Mon prêteur permet le report des versements hypothécaires en raison de la pandémie actuelle. Qu’est-ce que cela signifie, et devrais-je en profiter?


Certains créanciers – principalement les grandes banques – acceptent de reporter les versements hypothécaires pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois. Bien que cela puisse être une option utile dans une situation difficile, elle ne devrait être choisie qu’en dernier recours. Les versements différés ne sont pas de l’argent donné. Non seulement vous devrez les rembourser, mais vous devrez également payer des intérêts supplémentaires en plus des intérêts déjà exigés. Ainsi, opter pour le long terme vous coûtera encore plus cher. Il vous faut également considérer en quoi le report de vos versements pourra potentiellement affecter votre crédit. Votre relevé de crédit indiquera-t-il que vous avez manqué un paiement? Que vos versements ont été reportés? Ou encore que votre solde a augmenté? Toutes ces choses pourraient vous faire du tort à l’avenir, et en vérité, il est très difficile d’avoir une réponse claire à ce sujet en ce moment.

Cela dit, si vous vivez une situation très difficile et avez besoin d’un peu plus de flexibilité dans votre budget, vous devriez effectivement considérer cette option. En effet, c’est exactement pour ce genre de situations que de tels programmes sont mis sur pied. Toutefois, gardez en tête qu’il existe souvent d’autres options sur lesquelles nous pourrions nous pencher ensemble afin de trouver une solution sans toutefois entraîner de conséquences négatives à long terme. Nous pouvons consolider vos dettes et trouver une façon de réduire le montant de vos versements mensuels. Alors, nous vous prions de nous contacter avant de reporter vos versements hypothécaires afin que nous puissions nous assurer qu’il s’agisse bel et bien de la dernière option disponible. Notre objectif est de trouver une solution pour vous qui n’a aucun mauvais côté. Rappelez-vous : nous travaillons pour nos client·e·s, et non pas pour les créanciers. VOUS êtes notre priorité.

 

Devrais-je m’attendre à ce que le montant de mes versements mensuels pour mon prêt hypothécaire à taux variable diminue en fonction des coupures au niveau du taux directeur de la Banque du Canada?


Cela dépend de votre prêteur, mais dans la plupart des cas, le montant de vos versements ne sera pas réduit automatiquement. En fait, le montant de vos versements restera le même, mais ce montant correspondra à une plus grande partie du montant du prêt principal avec moins d’intérêts. Ainsi, vous rembourserez votre prêt hypothécaire plus rapidement.

Certains prêteurs vous permettront de réduire le montant de vos versements en fonction de l’amortissement prévu au contrat, mais si vous êtes en mesure d’effectuer vos paiements tels quels, nous vous suggérons de le faire. Cela vous permettra de rembourser votre dette plus rapidement et de payer moins d’intérêts à long terme.

 

NOUVEAUX PRÊTS HYPOTHÉCAIRES

 

Je suis actuellement en cours d’obtention d’un prêt hypothécaire. Comment la situation actuelle m’affectera-t-elle?


Si le processus est déjà lancé et que vous êtes sur le point de vous voir accorder un prêt hypothécaire, la situation reliée à la COVID-19 ne devrait pas vous affecter. Cela dit, les banques sont actuellement débordées, alors le processus d’approbation pourrait être plus long qu’à la normale. Si vous êtes courtier·ère immobilier·ère, nous vous suggérons de ne pas inclure de clause « sept jours » dans le contrat pour l’obtention du financement. Le climat actuel affecte de toute évidence les créanciers, alors il peut être difficile d’obtenir une approbation rapidement.

Nous devons être conscient·e·s que les banques traversent elles aussi une période chargée de défis, puisque cette situation est nouvelle pour tout le monde. Cela dit, nous sommes confiants que les banques continueront à fournir leurs services; nous devons simplement faire preuve de patience.

 

Je viens d’être mis·e à pied en plein processus de demande de prêt hypothécaire. Que dois-je faire?


Puisque tant d’individus connaissent des interruptions au niveau de leurs revenus et de leur emploi, les banques pourraient demander un talon de paie mis à jour afin de confirmer le statut d’emploi actuel de la demandeuse ou du demandeur. Cela ne signifie pas que la banque refusera automatiquement de conclure l’entente si vous avez été mis·e à pied; les banques restent flexibles, puisqu’elles ont encore pour objectif de prêter de l’argent. Elles prendront une décision en fonction de votre situation individuelle. Nous avons vu plusieurs situations où les créanciers ont accepté de faire des exceptions pour ceux et celles qui ont un dossier solide, mais qui ont été temporairement mis·e·s à pied en raison de la pandémie de COVID-19. Les banques évaluent ces situations au cas par cas, alors soyez simplement honnête et nous vous aiderons à trouver une solution.

 

La Banque du Canada a déjà réduit ses taux trois fois. Est-ce qu’elle pourrait les réduire davantage? Si c’est le cas, quelles en serait les conséquences?


Le taux directeur est actuellement de 0,25 %. Pourrait-il tomber à zéro? Oui. Certains pays d’Europe ont même un taux directeur négatif. Nous croyons qu’il est juste d’affirmer que le taux diminuera encore et restera faible pendant un certain temps. L’intention est de garder les taux d’emprunt faibles et de s’assurer que les gens soient en mesure d’effectuer leurs versements. Le gouvernement essaie de réduire les taux d’emprunt afin d’aider les gens à tenir le coup pendant cette situation difficile, et ce jusqu’à ce que la courbe soit aplatie et que tout soit plus clair. Nous sommes confiants que la Banque du Canada maintiendra des taux faibles pendant une certaine période, et nous ne serions pas surpris qu’il y ait davantage de coupures au niveau des taux.

 

Comment puis-je m’assurer de tirer parti de ces taux plus faibles?


Les taux hypothécaires ont en fait légèrement augmenté ces derniers jours, mais ils restent tout de même très faibles. Si vous cherchez à obtenir un prêt hypothécaire, nous vous suggérons d’agir rapidement, puisque les taux changent à chaque heure. Vous devriez avoir vos documents à portée de main, puisque vos informations de base sont essentielles au processus : copies de vos pièces d’identité, talons de paie, rapports d’impôts de l’année dernière, par exemple. Les courtières et courtiers de chez Orbis peuvent évaluer votre dossier et vous présenter des options personnalisées en fonction de votre situation spécifique. Nous travaillerons ensemble pour passer en revue les avantages et les désavantages que chaque option présente. Ainsi, vous pourrez tirer le meilleur parti des taux actuels.

 

Ma demande de prêt hypothécaire avait déjà été préapprouvée avant que la situation reliée à la COVID-19 ne survienne, et je prévoyais acheter une maison. Devrais-je procéder comme prévu ou attendre?


Nous croyons que le marché montréalais est encore solide. Il s’agissait auparavant d’un marché vendeur, mais maintenant, le marché est de plus en plus centré sur l’achat plutôt que sur la vente. Le fait est que les gens ont encore besoin d’un toit. Ainsi, ils achètent encore des propriétés et des condos.

Nous voyons un flux constant et régulier d’ententes réussies, et je suis confiant – non seulement en ce qui concerne le marché immobilier canadien, mais spécialement en ce qui concerne le marché montréalais. Il s’agit de toute évidence d’un coup dur à court terme, mais à long terme, l’achat d’une propriété représente un investissement stable. Si vous aviez l’intention d’acheter, nous vous conseillons de procéder comme prévu.

 

Comment puis-je conclure une entente sans devoir rencontrer quelqu’un en personne?


Cette question nous est posée tant par les client·e·s que par les courtières et courtiers immobilier·ère·s. Nous pouvons conclure des ententes tout en respectant les mesures de distanciation sociale extrêmement importantes qui ont été mises en place. Tous nos formulaires peuvent être remplis et signés de façon digitale. Les enquêtes de crédit peuvent être réalisées à distance, et les prêteurs nous présentent leurs offres de façon digitale. C’est très faisable. En fait, nous le faisons de façon efficace depuis déjà longtemps, alors nous sommes dans une excellente position pour nous adapter au climat actuel sans avoir recours aux rencontres en personne.

Pour ce qui est des évaluations de propriétés, les visites physiques ne sont plus requises. Les évaluations sont souvent écartées, mais lorsque nécessaire, il est possible d’organiser une évaluation en voiture au cours de laquelle l’évaluateur·trice examinera l’extérieur de la propriété, observera des photos de l’intérieur et consultera les documents existants afin de réaliser son évaluation. Cela est vrai non seulement pour les achats, mais également pour les refinancements. Si l’évaluateur·trice n’a pas accès à suffisamment d’informations en ligne, il ou elle réalisera son évaluation via Facetime afin d’examiner les différentes zones de la maison par vidéoconférence.

Tout le monde s’adapte comme il le peut à la situation actuelle. Faire preuve de flexibilité est essentiel afin d’assurer le bon roulement du secteur immobilier, et tout le monde fait sa part pour y arriver de façon efficace. Même les notaires sont en mesure de traiter les dossiers virtuellement.

En un sens, c’est absolument génial : vous pouvez maintenant acheter une maison dans le confort de votre salon!

 

INFORMATIONS GÉNÉRALES

 

Le gouvernement fédéral a annoncé qu’il prévoyait acheter une quantité importante d’obligations hypothécaires. Pourquoi?


Le gouvernement fédéral achète des obligations hypothécaires pour injecter des liquidités dans le marché. Lorsque le gouvernement achète des prêts hypothécaires aux banques, il les libère de cette charge, ce qui leur permet de prêter plus d’argent. Il s’agit d’une décision stratégique. Le gouvernement fédéral n’a pas adopté cette mesure de façon aussi concluante pendant la crise de 2008, mais il a été beaucoup plus réactif cette fois-ci en injectant de l’argent dans l’économie afin d’assurer que l’argent continue à circuler et que les taux restent bas. Tout cela sert à aider les banques à prêter de l’argent à taux faible, ce qui est essentiel pour nous aider à aller de l’avant.

 

Cette situation sème la confusion chez moi. Que puis-je faire?


Cette question nous est posée quotidiennement. Nous croyons sincèrement que nous pouvons aider les client·e·s à voir clair dans cette situation. Nous sommes dévoué·e·s, à jour, et nous aidons régulièrement nos client·e·s à comprendre les changements. En effet, tout change à une vitesse accélérée, et nous comprenons que les gens soient confus. Nous pouvons tout vous expliquer et travailler avec vous afin de vous aider à mieux comprendre les modifications qui ont été effectuées au niveau des politiques de prêt, entre autres.

Notre but ultime est de permettre à nos client·e·s de s’enrichir à long terme et d’assurer qu’ils et elles optimisent leur produit hypothécaire, le tout en fournissant un service sans égal. Si vous avez des questions ou souhaitez discuter de votre situation individuelle, n’hésitez pas à nous appeler.

 

 

 



Messenger icon
Send message via your Messenger App